Mathieu Sail (ex Saint-Malo) : « J’aimerais retrouver un club dans le Grand Ouest »

Mathieu Sail va revenir en France début juillet et il souhaite retrouver un club dans le Grand Ouest.
Mathieu Sail va revenir en France début juillet et il souhaite retrouver un club dans le Grand Ouest. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Parti en Australie à l’automne dernier, l’ex-gardien de l’US Saint-Malo (CFA) va revenir en France prochainement. Il compte s’installer dans le Grand Ouest et retrouver un club.

Que fais-tu depuis ton départ en Australie ?
« Nous avons atterri à Melbourne et nous nous sommes mis directement à la recherche d’un boulot. Ma copine, un ami et moi-même en avons rapidement trouvé un. Je travaille dans une crêperie où je fais des galettes, des crêpes, des cafés, du service et de la plonge. Nous avons voyagé dix jours en Tasmanie, et trois semaines en Nouvelle Zélande. »

Et tu as cherché à jouer au foot ?
« Sur place, j’ai démarché des clubs de NPL (Première division de l’Etat, deuxième division australienne en somme). J’ai eu quelques réponses et j’ai pu faire un essai à Kingston City, notamment grâce à Julien Chaumet qui a joué là-bas après avoir gardé les buts de Moulins. Mais j’ai rapidement mis fin à l’essai car si je m’investissais dans un club, cela supposait qu’il fallait rester sur Melbourne jusqu’en septembre, soit la fin de mon visa, car la saison va de février à septembre. J’ai donc décidé de mettre le foot un peu de côté pour pouvoir voyager. »

Que comptes-tu faire ces prochaines semaines ?
« Nous rentrons début juillet. Je serais bien resté plus longtemps mais c’est assez difficile de rester en Australie niveau visa. »

« Le plus intéressant pour moi serait de trouver autour de Rennes ! »

Tu vas donc chercher un nouveau club ?
« Oui, nous envisageons de nous installer dans le Grand-Ouest et j’aimerais retrouver un club dans la région. Je n’ai pas la prétention de trouver un poste de titulaire en CFA/National 2, mais je pense avoir les arguments pour pouvoir assumer dans un club de Nationale 3. Je sais que la conjoncture est difficile pour les gardiens de buts, j’aspire juste à retrouver le terrain, les gants et le ballon. Je préférerais jouer plutôt que d’être remplaçant. Mais si une opportunité se profile en Nationale 2 ou 3 pour être deuxième gardien, ça pourrait être un bon challenge aussi. »

Tu as une préférence géographique ?
« Non pas vraiment de préférence géographique. Le plus intéressant pour moi serait de trouver autour de Rennes, de façon plus large en Bretagne ou dans les Pays de la Loire, dans le Poitou-Aquitaine ou en Normandie. »

Et professionnellement, que cherches-tu ?
« J’ai la chance d’avoir eu plusieurs expériences professionnelles comme la correspondance locale de presse, le webmarketing et maintenant la restauration, donc je rechercherai également un poste dans ces domaines. »

Contact : mathieu.sail@live.fr