Grégory Louiron a accepté de renforcer le SC beaucouzé de son ami Lionel Duarte.
Grégory Louiron a accepté de renforcer le SC beaucouzé de son ami Lionel Duarte. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Alors qu’il avait pris du recul avec le terrain en fin de saison, Grégory Louiron a accepté de replonger au SC Beaucouzé avec son ami Lionel Duarte. 

Lors des Trophées de la Ligue, en juin, tu nous avais confié que tu souhaitais arrêter de jouer. Pourquoi as-tu changer d’avis ?
« Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis (rire). J’avais en effet décidé de prendre du recul après cette dernière saison à Murs-Erignés. Mais Lionel (Duarte, l’entraîneur du SC Beaucouzé) m’a appelé il y a trois semaines car il cherchait un joueur d’expérience pour encadrer son équipe qui est très jeune. J’ai mis un peu de temps à le rappeler car je me posais des questions. Puis j’ai été voir jouer l’équipe contre l’ESO la Roche et j’ai accepté. »

Tu avais d’ailleurs déjà été proche de signer à Beaucouzé ?
« C’est vrai que j’aurai pu rejoindre Lionel il y a cinq ans. Mais j’avais choisi le challenge des Voltigeurs Châteaubriant avec Stéphane Mottin. Ce n’était que partie remise. Le SC Beaucouzé, c’est le deuxième club angevin derrière le SCO avec de belles infrastructures et surtout une équipe qui pratique un jeu qui me plaît. J’espère que mon corps va me laisser tranquille car l’an dernier, j’ai vraiment souffert. »

« J’arrive en toute humilité ! »

Ces quatre mois sans jouer t’ont-il fait du bien ?
« Il me fallait une vraie coupure. Elle aurait pu être un peu plus longue mais j’ai accepté le challenge par amitié pour Lionel. J’arrive en toute humilité car ça fait quatre ans que je n’ai pas évolué en Division d’Honneur. A 36 ans, la passion est toujours présente ! »

Et physiquement, tu es prêt ?
« Ça fait deux semaines que j’ai mal partout (rire). Le préparateur physique m’a concocté un programme que je suis à la lettre pour revenir en forme. Je ne sais pas si je jouerai le week-end prochain mais je pense qu’il me faut encore une ou deux semaines pour que je sois forme. »

Tu peux t’inscrire dans la durée au SC Beaucouzé ?
« Tout d’abord, je voudrais préciser que je viens juste pour le plaisir et non pour l’argent car je sais que ça va faire parler ! C’est important. Pour l’instant, ça reste du court terme, jusqu’à la fin de la saison. Mais ensuite, il faut voir quel est le projet et on discutera. »

PARTAGER