Jonathan Bertho (n°4) et Baidy Dia (sur le banc au coup d'envoi) auraient été suspendus pour affronter Cholet.
Jonathan Bertho (n°4) et Baidy Dia (sur le banc au coup d'envoi) auraient été suspendus pour affronter Cholet. (Photo Pascal Fercot)

Samedi dernier, deux joueurs de Bergerac auraient été suspendus lors du match nul ramené de Cholet dans le groupe A de CFA. Notre rédaction fait le point. 

Samedi 11 mars, Baidy Dia et Jonathan Bertho ont joué la rencontre du groupe A de CFA entre le SO Cholet et Bergerac Périgord FC. Or plusieurs sites d’actualité assurent que les deux joueurs alignés par Fabien Pujo étaient suspendus pour ce match. L’attaquant et le défenseur avaient en effet pris leur troisième carton jaune en moins de trois mois le samedi 25 février face au FC Mantois, en match avancé de la vingt-et-unième journée.

Le match de suspension de ces deux joueurs a été traité le vendredi 3 mars par la commission de discipline de la FFF avec effet le lundi 6 mars. Si les deux joueurs ont été alignés lors du huitième de finale de la coupe de France face à Lille le jeudi 2 mars, logiquement, il semble donc qu’ils ne pouvaient donc pas jouer le samedi 11 mars. Sur la feuille de match, aucune réserve n’a été posée le jour du match par le SO Cholet.

Cholet va-t-il récupérer ses points ? Ça dépend…

Mardi, le club choletais nous a indiqué que « c’était dans les mains de la FFF ». Ce qui sous-entend que le SOC a bien saisi l’instance fédérale. Si la suspension des deux joueurs est confirmé, Bergerac perdrait alors le points acquis sur le terrain avec en plus un point de pénalité donc deux points en moins. C’est la seule certitude. Car pour récupérer les points de la victoire, le SO Cholet ne devait poser une réclamation mais faire une demande d’évocation auprès de la commission compétente comme l’indique l’article 187.2 des règlements généraux de la FFF.

Mais ce mercredi soir, Bergerac n’avait « pas encore été informé d’une procédure » comme nous l’a indiqué son président Christophe Fauvel. Il faudra donc attendre la fin de la semaine pour connaître le dénouement de ce dossier qui pourrait avoir de sérieuses conséquences sur le classement du groupe A de CFA.

 

PARTAGER