De génération en génération, le Football-Club des Copains se renouvelle... mais toujours avec le même état d'esprit !
De génération en génération, le Football-Club des Copains se renouvelle... mais toujours avec le même état d'esprit ! (Photo Jérôme Bouchacourt)

Le Football-Club des Copains, c’est le football comme beaucoup l’aime. Le jeu sans l’enjeu. Le plaisir avant tout. Rencontre avec une bande de (très) bons copains.

Si vous allez voir jouer le Football-Club des Copains, un vendredi soir en match de Loisirs à Vertou ou dans le Vignoble nantais, vous ne pourrez pas manquer leur « Citron » aménagé qui les accompagne lors de chaque sortie. Frigo, tireuse à bière, plancha, friteuse… leur Citroën Type H est parfaitement équipé pour la troisième mi-temps de cette bande de copain et de leurs adversaires ! Mais il aura fallu près de 3000 heures de travail et de nombreuses années pour aménager ce fourgon rendu indémodable par Victor Lanoux dans le feuilleton Louis la Brocante.

La première sortie officielle du Citron était en juin dernier lors de quarante ans de ce club un peu atypique créé en 1976. « Au départ, on était plusieurs amis à ne pas savoir quoi faire le dimanche matin, se rappelle Joël Fontenau, un des créateurs du club. Avec les femmes, on a commencé à faire de la gym et du foot. On ne faisait que des entraînements dans un vieux stade. Ensuite, on a commencé à trouver des matchs par ci, par là, contre la Sécu ou des équipes d’entreprises. »

Puis le Football-Club des copains s’est affilié à la FFF, disputant un championnat loisirs libre. « On est tous licenciés mais notre championnat loisirs n’est pas géré par le District, explique Nicolas Pogu, président depuis quelques mois. On ne regarde pas le classement, ce n’est pas le but. Et d’ailleurs, il ne vaut peut-être mieux pas entrer dans ce jeu-là. Même si on aime gagner nos matchs ! »

« Au bout de quelques bières… la baraque à frites ! »

Le Citroën fini après huit ans de dur labeur...
Le Citroën fini après huit ans de dur labeur… (Photo Jérôme Bouchacourt)

Les Copains de Vertou ne voient donc que par le jeu… sans enjeu. Et depuis le début de la saison, ils se déplacent avec leur Citron. Un fourgon qui poss-ède une histoire bien particulière. « En 2008, on avait organisé le tournoi de fin de saison de notre championnat et on avait loué une remorque avec un barbecue et une friteuse, raconte Joël Fontenau. On s’était dit que c’était pratique mais au bout de quelques bières, l’idée est partie sur une baraque à frites comme dans ‘Bienvenue chez les chtis ». Puis avec encore quelques bières en plus, on a commencé à chercher sur internet si on trouvait un fourgon ! »

Quelques semaines plus tard, les Copains allaient récupérer un Citroën Type H à Ancenis. « Le principal problème était la carrosserie, souligne Martial Le Ster, président jusqu’en juin dernier. On a un peu pataugé pendant deux ans. Puis comme plusieurs d’entre-nous se trouvaient à la retraite, on s’est à bosser dessus. » Huit ans et près de 3000 heures de travail plus tard, le fourgon est donc opérationnel… et il fait de nombreux envieux lors des matchs de Loisirs le vendredi soir.

Les Copains font aussi du théâtre ! Retrouvez le reportage complet vendredi 4 novembre dans notre mensuel numérique FootAmateur LE MAG !

PARTAGER